société à mission

Qu’est ce qu’une Société à Mission ?

La qualité de société à mission permet aux entreprises de mettre leur activité au service d’une mission sociale ou environnementale. Introduite par la loi PACTE , une société à mission se dote d’une raison d’être dans ses statuts ET d’un suivi de l’exécution des missions et d’un contrôle de l’exécution des missions par un organe indépendant (OTI).

Quelle est la raison d’être de allto évolutions ?

Améliorer la performance durable d’une organisation cliente et l’épanouissement professionnel des individus qui la composent.

Objectifs

L’épanouissement professionnel s’appréhende notamment au travers de trois objectifs :

Objectif #1

Améliorer les conditions favorables à répondre aux besoins des individus;

Objectif #2

Améliorer les conditions favorables à des relations interpersonnelles compatibles avec le premier objectif et ceux de l’organisation cliente;

Objectif #3

Améliorer les conditions favorables à des dynamiques collaboratives et managériales compatibles avec le premier objectif et ceux de l’organisation cliente.

Engagements

Afin d’atteindre les objectifs de sa Raison d’Être, la Société prend trois engagements :

1er engagement

Afficher de façon transparente les fondements théoriques ou partis pris qui définissent, déterminent ou précisent les différents objectifs de l’épanouissement professionnel tels que définis ci-avant;

2ème engagement

Evaluer l’impact des services proposés par la Société (sauf conseils et services autres que organisationnels, sauf formations techniques) en termes d’épanouissement professionnel tel que défini dans le 1er engagement;

3ème engagement

Procéder à une veille régulière, formations, participation à des conférences et à des évènements permettant d’ajuster les fondements théoriques et partis pris mentionnés dans le 1er engagement.


MANIFESTE pour une DYNAMIQUE de PERFORMANCE et d’ENGAGEMENT

Le défi.

Les organisations cherchent la performance. Leurs collaborateurs cherchent rémunération, sécurité, appartenance, reconnaissance et accomplissement : les prédicteurs de l’engagement. 

Cette apparente différence d’intérêts peut se résoudre simplement par une dynamique conditionnelle du type : si l’organisation nourrit les critères de l’engagement alors celui-ci sera optimum et contribuera positivement et durablement à la performance de l’organisation. 

Oui, mais.

Restons sérieux : la performance vient avant la satisfaction des critères d’engagement. Sans performance, pas d’argent, pas de salaire ; et voilà que la dynamique s’inverse : si l’organisation est performante alors elle se préoccupera (peut-être) des besoins de ses collaborateurs. Nourrir l’engagement est relégué au deuxième plan.

Ce que les collaborateurs s’emploient d’ailleurs à faire très bien par eux-mêmes, notamment en temps de crise. Ils remisent leurs motivateurs de long terme (reconnaissance et accomplissement) au troisième plan, s’assurant d’abord de la sécurité du maintien de leur poste, à tout prix.

D’autant que l’entreprise n’aime pas le risque de perte d’autorité associé à la confiance et l’autonomie qu’elle donnerait à ses collaborateurs, qui soulève la question du contrôle, du type de management et des interactions de chacun au sein et au service des objectifs de l’organisation.   

Une étude du Boston Consulting Group identifie la complication comme cause commune à la dégradation de la performance et la crise de l’engagement et de la satisfaction au travail. Performance et engagement sont indissociables. Pour y remédier, Yves Morieux, et Peter Tollman, senior partners du BCG, préconisent de favoriser des contextes de coopération au sein des organisations en redonnant de l’autonomie aux individus et aux équipes.

Le reproche ne doit pas sanctionner un échec mais plutôt le fait de ne pas aider ou ne pas demander d’aide ».

Jørgen Vig Knudstorp (Président de Légo de 2004 à 2017)

L’alliance du changement.

Trois postures essentielles : 

  • Le promoteur impulse et pousse en avant. En immobilier, il fait coopérer de multiples compétences : architectes, ingénieurs, entreprises, artisans, compagnons, commerciaux… Le temps immobilier est long, l’erreur coûte cher et l’avenir toujours incertain. Le promoteur n’a pas d’autre patron que le réel intransigeant de la situation qu’il évalue constamment et qu’il influence par ses décisions et n’a pas d’autre choix que celui d’avancer. 
  • Le coach accompagne les personnes en mouvement vers plus d’autonomie et de coopération.
  • L‘ ingénieur a le souci d’identifier les boucles de rétroaction (« feedback loops ») et d’établir les conséquences des actions mises en œuvre en vue d’atteindre un objectif. 

Les trajectoires de ces postures se recoupent en un point ; le même que celui de la performance et de l’engagement.

Avancer. 

Initier des coopérations pour des projets qui ont un véritable impact : c’est l’envie qui anime allto évolutions.

En alliant

  • le pragmatisme et la détermination du promoteur tourné vers la performance
  • l’accompagnement du coach impliqué dans l’engagement
  • l’efficacité visée par l’ingénieur

allto évolutions créé de la valeur pour l’immobilier de demain.

Parce que ce qui ne se mesure pas ne peut pas s’améliorer, allto évolutions a développé un outil qui permet de mesurer l’engagement et l’épanouissement professionnel.


Le Référent de mission

Le Référent de mission apporte une contribution essentielle : son objectif est de suivre et d’améliorer les actions mises en œuvre pour réaliser la Mission de la Société. Ainsi, le Référent de mission pourra émettre des recommandations et procèdera aux contrôles et à toutes vérifications qu’il juge opportuns.

allto évolutions a nommé Antoine Guyot comme Référent de mission.

Antoine est consultant Affaires publiques & Impact des organisations chez PERLUCERE qu’il a créée en janvier 2018. Antoine est titulaire d’un Executive MBA Audencia (2019-2020), Domaine d’études « Gestion et direction d’entreprise ». Son Mémoire portait sur l’ Evolution stratégique d’une société en « entreprise à mission » (loi PACTE). Il est aujourd’hui notamment spécialisé dans le conseil en stratégie et accompagnement d’entreprises dans leur évolution vers des « entreprises à mission » (loi PACTE), définition de « raison d’être », animation de comité d’impact, choix d’objectifs & indicateurs.

C’est un honneur de pouvoir être accompagné par lui.

Let’s build something together.